3 ans après, j’ai arrêté la pilule.

pilule-contraceptionJ’ai commencé à prendre la pilule quand j’étais en seconde, au début de l’année 2012. J’allais sur mes 16ans. J’ai décidé de la prendre pour plusieurs raisons. La première était que je n’étais pas du tout bien réglée. Je pouvais avoir mes règles tous les 3 mois, puis des fois je les avais espacées de 15 jours, bref, la cacophonie utérienne. Par ailleurs, j’avais un copain et des boutons, la pilule, la Ludéal Gé (qui m’a été prescrite donc) apparaissant comme THE solution et servait de 3 en 1 !

Sauf que, deux ans plus tard, au milieu de ma terminale, l’acné juvénile qui avait disparu avec la pilule commençait à refaire surface mais cette fois en acné d’adulte. Cela s’est considérablement aggravé l’année dernière, quand j’étais en prépa, j’ai même pris un antibiotique contre l’acné… Qui n’a rien arrangé, ou du moins, un ou deux mois seulement… Puis j’ai appris à vivre avec. Mais n’ayant plus de copain et voyant que la pilule n’est pas une solution viable contre l’acné, je me suis alors sérieusement interrogé sur l’utilité que je pouvais lui trouver. Ne sachant pas si j’étais encore totalement déréglée sans pilule, j’ai décidé de l’arrêter et qu’advienne que pourra ! J’ai choisi de faire fonctionner mon corps naturellement, et cesser de lui fournir des hormones que j’ai déjà en moi. Et puis, finalement, c’est peut-être parce que je fourni mon corps d’un surplus d’hormones que ma peau est aussi dégueulasse, non? J’ai donc fini ma dernière plaquette le 21 octobre 2015.
Tout juste quatre mois après, je ne vois aucun effet sur ma peau, elle n’est pas pire, elle n’est pas mieux. Je n’ai donc pas connu l’effet « bourgeonnement » post-arrêt de la pilule, ça n’a pas été pire. Et pourtant, je le redoutais vraiment. Donc, si c’est ce qui vous freine en arrêtant la pilule, sachez que vous pouvez passer au travers ce désagrément. Tout le monde réagit différemment.
Non le vrai problème qui est apparu après cet arrêt c’est mon aménorrhée. Je n’ai pas eu mes règles pendant 3 mois. C’est un phénomène qui arrive fréquemment quand on arrête la pilule, le temps que tout se remette en marche tranquillement. Mais passé trois mois, il faut commencer à s’inquiéter…
Au-delà de tout ça, un point qui est quand même hyper important à noter c’est en ce qui concerne la libido. Je vous mets en lien la vidéo d’Esther qui parle de ce sujet justement, et je suis totalement d’accord avec elle sur ce point.
https://www.youtube.com/watch?v=asf23u7FYms 
Personne ne nous informe que la pilule peut jouer sur notre libido et c’est quand on l’arrête qu’on s’en rend clairement compte. C’est révoltant de voir que nous, les femmes, ont puissent nous prescrire une contraception sans même nous informer sur ce point. Alors que l’inverse est inconcevable, jamais on ne donnera à un homme un produit qui pourrait inhiber sa libido…
Si toi aussi tu te poses des questions concernant l’arrêt ou la prise de la pilule, j’espère que ces quelques lignes auront pu t’éclairer. Si tu as des questions, n’hésitent surtout pas ;)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s